Comment limiter les accidents du travail dans le BTP ?

Les lois physiques notre seule limite

Comment limiter les accidents du travail dans le BTP ?

Dans tous les secteurs d’activité, on rencontre des accidents du travail. Le secteur du BTP n’est pas laisse. Dans le domaine, il existe de nombreuses situations pouvant entraîner les accidents liés au travail. Selon les chiffres publiés par l’INRS en 2014, 16,3% des accidents de travail recensés en France étaient répertoriés dans le BTP pourtant ledit secteur ne représentait que 8,5% des salariés en 2013. Comment limiter les accidents du travail dans le BTP ? Megastructures vous dit tout.

Comment limiter les accidents du travail dans le BTP : quelques chiffres

Au cours de ces dernières années, nous avons été surpris de constater que le bâtiment est un secteur où on rencontre le plus d’accident. Selon les chiffres de l’assurance maladie- risque professionnels sortis en 2014, les accidents du travail recensés en France étaient de 16,3% avec un nombre de salarié à haute de 8,5% au cours de l’année 2013.

Au cours de la même année, le domaine de BTP a connu 145 cas de décès lié aux accidents de travail. Ces cas représentaient 26% du total en dépit d’une chute de 24% entre 2000 et 2013. Ces quelques chiffres illustrent la très forte dangerosité du secteur et la nécessité de mettre en place des mesures de précaution afin d’abaisser ce nombre.

Néanmoins, un effort semble avoir été effectué puisque si entre 2000 et 2013, le nombre de salariés a augmenté de 27%, le nombre d’accidents ayant provoqué une interruption temporaire ou permanente de travail a diminué respectivement de 20% et 26%. Quant aux accidents mortels sur les chantiers, ils ont baissé de 24% sur la même période. Un secteur à risque mais qui a semble-t-il pris des mesures préventives pour les limiter.

Comment limiter les accidents du travail dans le BTP : les causes

Principales causes d'accident de travail dans le BTP

Il existe en effet 4 principaux cas d’accidents du travail dans le domaine du BTP : manutention manuelle, chute en hauteur, outillage main et la chute de plain-pied.

 La manutention manuelle (48%)

La manutention manuelle reste la première cause d’accidents (un accident sur deux) dans le BTP. Elle se produit sur l’ensemble des types d’ouvrage. Sont concernés par ces accidents, la manutention de charges comme les banches, les poutres, panneaux et qui provoquent généralement des douleurs de dos, des contusions ou des chutes.

Afin de limiter les accidents, il est essentiel de :

  • Etre vigilant sur son environnement de travail
  • Privilégier l’utilisation d’un matériel adapté pour la manutention de charges importantes
  • La formation aux bons gestes de manutention

Les chutes en hauteur (18%)

Cette sous-partie concerne les chutes en hauteur, essentiellement d’un échafaudage, d’une échelle ou d’une nacelle. Elle représente la 2ème source d’accidents mortels après ceux de la circulation. Il est donc essentiel d’adopter de bonnes pratiques pour limiter les accidents du travail dans le BTP, parmi lesquelles :

  • Eviter les risques en limitant le travail en hauteur (exemple : assembler une charpente au sol avant son installation)
  • Evaluer les risques qui ne peuvent pas être évités et les traiter (exemple : installer un garde-corps périphérique en rive de dalle lorsqu’un risque de chute est constaté)
  • Utiliser le matériel adapté en fonction des travaux à réaliser.

Les outillages main (16%)

Les accidents surviennent sur l’ensemble des chantiers. Les risques sont une coupure ou une piqûre qui peuvent provoquer des troubles musculo-squelettiques. Considérés à tort comme peu dangereux, les éclats de métal, les projections de particules, etc …, causent de nombreux accidents. Certaines dispositions doivent être prises pour limiter les accidents du travail dans le BTP :

  • Utiliser des équipements de protection (lunettes, gants, …)
  • Vérifier l’état des outils avant leur utilisation
  • Éviter les vêtements flottants ou les bijoux …

Les chutes de plain-pied (10%)

La chute plain-pied est provoquée par un déséquilibre, un faux pas, un trébuchement. Cette chute peut se produire si le sol est glissant ou déformé ou si l’obstacle n’a pas été perçu. De même, les conditions météorologiques sont également la cause de multiples accidents du travail. En clair, le danger de l’accident dépend de l’environnement dans lequel la chute va avoir lieu.

Comment limiter les accidents du travail dans le BTP ? Les solutions

A la question Comment limiter les accidents du travail dans le BTP, il existe plusieurs solutions. Celles-ci ont été identifiées en fonction des causes précédemment énoncées. Pour être à l’abri des accidents dans les chantiers de construction, l’une des premières solutions est de s’équiper des meilleurs équipements de protection. Vous devez aussi vérifier l’état des outils avant leur utilisation. Il est aussi essentiel d’éviter les vêtements flottants ainsi que les bijoux.

Afin de limiter les accidents du travail dans le BTP, le technicien doit également faire preuve de vigilance dans son environnement de travail. Vous devez aussi opter pour l’utilisation des matériels de manutention de charges importantes. La formation aux bons gestes de manutention est également nécessaire. Vous devez limiter tous types de risques en évitant le travail en hauteur.

Ceci dit, assembler une charpente au sol avant sa pose est solution que de nombreux professionnels préconisent.  Vous devez également penser à évaluer les risques qui ne peuvent pas être évités et les traiter (exemple : installer un garde-corps périphérique en rive de dalle lorsqu’un risque de chute est constaté).

Les derniers articles :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top