Les matériels de BTP et manutention fortement impactés par le covid 19

Les lois physiques notre seule limite

Les matériels de BTP et manutention fortement impactés par le covid 19

BTP bâtiment construction

Le secteur du BTP a été fortement touché par la pandémie de covid 19. Plusieurs entreprises en effet redoutent sur la productivité de l’année 2020 et présagent une chute d’activités de près de 14%. Ce sont notamment les entreprises de la mécanique et l’électronique. Ces entreprises se préoccupent pour 2021 et plus particulièrement pour leurs activités B to B.

Conséquences du covid 19 sur l’activité B to B

Les entreprises de la mécanique et l’électronique ont vu dégringoler leur chiffre d’affaires de 11.8%. Pourtant, les prévisions faites pour cette année étaient de +2.6% de chiffre d’affaires. La chute, est plus perceptible dans les matériels pour espaces verts et les outillages électroportatifs. Cette branche enregistre un recul de 22% ; par contre en ce qui concerne l’informatique, l’électronique et les matériels d’impression, la chute n’est que de 7%. Toutefois, les préoccupations de ces entreprises demeurent importantes.

Dans leurs activités B To B, certains domaines ont subi une forte baisse pouvant dépasser parfois le quart des ventes précédentes. On compte le secteur du matériel de BTP et manutention qui enregistre -28.4%, l’électronique professionnelle -27.9%, les moteurs industriels -25.7% ; les moteurs de l’impression professionnelle -19.3%. En ce qui concerne les outillages professionnels électroportatifs ou pour espaces verts, la baisse d’activité est de 11%.

Le baromètre de la Ficime (fédération des entreprises internationale de la mécanique et l’électronique) n’est pas rassuré bien qu’elle estime que la baisse des activités B To B pour le deuxième semestre de l’année 2020 est moindre. En effet, une baisse de 8.2% réparerait le secteur informatique et électronique de +1%, ainsi que les outillages professionnels électroportatifs ou pour espaces verts de +4.7%. Par contre, tous les autres domaines, notamment celui des matériels de BTP et manutention seront mauvais avec -14.6% pour les matériels de BTP et -11% pour l’électronique professionnelle.

Quand Ficime redoute une baisse d’activité de 21.5% dans les matériels de BTP

Ficime BT construction

Le président de la Ficime, Alain Rosaz, souligne que les entreprises adhérentes à cette fédération ont su maintenir le cap face à la crise sanitaire de coronavirus, et de la crise économique. Cependant, il reconnaît que l’exploit du marché tarde à reprendre le pas. Ce frein pourrait avoir des répercussions sur le chiffre d’affaires de 2020. En effet, la fédération prévoit une baisse globale de 13.8% pour l’année 2020, avec une récession de 21.5% des matériels de BTP et manutention. Pour le secteur de l’électronique professionnelle, la baisse est estimée à 19.5% et 17.1% pour l’impression professionnelle. Toutefois, Alain Rosaz, rassure les entreprises adhérentes que des dispositions sont prises pour les accompagner.

En outre, la fédération des matériels de construction et de manutention DLR est également tourmentée par cette situation. En effet, l’arrêt des activités oblige les entreprises à annuler leurs contrats de location des matériels. Ce qui n’est pas favorable pour ces entreprises. Cependant, la fédération tient à préciser que  le redémarrage rapide des activités dans le secteur des BTP repose sur une surveillance assidue des matériels utilisés. D’autre part, l’outillage installé sur les chantiers doit être inspecté régulièrement.

Faible reprise des activités en France après la crise

L’impact qu’ont subi les matériels des BTP et manutention a obligé certaines entreprises à revoir leur chiffre d’affaires à la baisse. Cependant, la reprise effective de ces activités repose essentiellement sur le respect des mesures barrières et de distanciation sociale décidée par le guide de l’OPPBTP. D’ailleurs, le gouvernement est rigoureux sur le sujet. Le dirigeant d’une entreprise de peinture en France, affirme que de ses sept chantiers qui ont rouvert, deux ont été fermés à nouveau à cause d’un mauvais entretien et une conception de la façade jugé « sur-confinant » pour les occupants de l’habitation en cours de rénovation.

En outre, le taux de reprise des travaux n’est pas très actif. En Bretagne par exemple, 60% des chantiers importants n’ont pas encore repris le service. Plus de 43000 employés sont en chômage technique sur 60000 employés que compte l’entreprise. Cette région de France enregistre un taux de reprise des chantiers le plus bas quoiqu’elle fasse partie des régions les moins atteintes par le covid 19.

Précaution à prendre pour les employés de location de matériels et d’engins

Dans le cadre de la location des matériels, les employés doivent être prudents lors de la remise du matériel au client. Ce dernier doit :

  • Se nettoyer les mains après avoir tenu les commandes et les poignées du matériel ou de l’engin
  • Ne pas remettre le matériel en mains propre au client. Vous devez pratiquer la pose et reprise dans un endroit destiné tout en respectant les règles de distance sociale
  • Pour ce qui est des charges lourdes, favorisez une aide machinale à la manutention. Vous pouvez également porter un masque pour venir en aide au client à charger le matériel dans son moyen de transport.
  • En ce qui concerne l’aide à la manutention, vous laisser le client se procurer l’équipement tout seul.

Les derniers articles :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top