Les missions détaillées du maître d’oeuvre

Les lois physiques notre seule limite

Esquisse

Il est question de rassembler les souhaits du maître d’ouvrage sur une première planche qu’on appelle projet d’esquisse. L’idée est de traduire les attentes du client et les projeter dans leur environnement afin d’approcher de manière globale les sujets essentiels et d’en vérifier la faisabilité : planning, budget, contraintes techniques, administratives, urbanistiques, géotechniques et environnementales.

A ce stade ce travail se traduit par un plan au 1/500e voir 1/200e.

Avant projet simplifié (APS)

L’aspect général ayant déjà fait l’objet d’une validation de principe par la maîtrise d’ouvrage, il devient possible de monter une première version du projet prenant en compte l’analyse des contraintes que nous avons abordés à la phase esquisse.

Cette phase appelée avant-projet (APS ou AVP) offre un aperçu plus précis en prenant en compte les réglementations, le volet architectural et structurel.

On appréciera les espaces, surfaces, volumes et perspectives.

Le niveau de détails se traduit par des plans au 1/200e voir 1/100e.

Avant projet détaillé (APD)

La maîtrise d’ouvrage ayant validé la phase APS, il s’agit maintenant de pousser vers un niveau de détails avancé et prendre en compte le type de matériaux, arbitrer sur les choix techniques et choix architecturaux. Ces choix s’appuieront notamment sur une étude thermique, acoustique, d’éclairement, de sol, structurelle, fluides, d’hygiène, sécurité, assainissement, raccordement des concessionnaires (Enedis, Veolia, Internet, Gaz, …), etc.

A titre d’exemple, la phase APD permettra de valider les carrelages, le type de chaufferie, les menuiseries, le type de cloisonnement.

A ce stade, le planning et le budget prévisionnel sont stabilisés.

Les plans fournis sont de l’ordre du 1/100e voir 1/50e et inclut des coupes.

Le permis de construire (PC)

Une fois la phase APD validée il est tant de réaliser un dossier permis de construire incluant une notice descriptive expliquant le projet aux autorités compétences. L’ensemble des services en charge de l’acception du permis de construire également appelé instruction du permis de construire étudient scrupuleusement le dossier.

Un avis est porté à la connaissance du maître d’ouvrage dans lequel se trouve un ensemble de prescriptions sous forme d’arrêtés.

Projet (PRO)

La phase projet prend en compte les prescriptions issues du permis de construire permettant ainsi que fournir une version finale du projet validée par le client (en phase APD) et validée par les institutions locales (en phase PC).

Cette phase projet offre la possibilité de verrouiller les chiffrages et plannings prévisionnels et d’obtenir un aperçu de l’exploitation de l’ouvrage.

A ce stade les plans offrent un niveau de détails maximal variant entre le 1/50e et le 1/20e.

Assistance aux contrats travaux (ACT)

La phase assistance aux contrats travaux permet d’accompagner le maître d’ouvrage à la passation des marchés aux entreprises.

Il s’agit de vérifier que les entreprises répondent bien au marché proposé, les conditions prévues, le planning et leur capacité à prendre en charge le dossier.

Le maître d’œuvre vérifiera la crédibilité des offres, contrôlera les références des entreprises, s’assurera de la bonne compréhension du dossier.

Cela ne s’arrête pas là, le maître d’œuvre étudiera les méthodes de réalisation proposées, le CV du chef de chantier ainsi que ses suppléants, et se renseignera via son réseau personnel du sérieux du probable lauréat.

Le maître d’ouvrage pourra alors faire son choix sur une synthèse fournie.

Études d’exécution (EXE)

Cette phase concerne en premier lieu les entreprises et leur permet de dimensionner la structure même des éléments de construction, les calepinages, les cheminements, les implantations, les réservations, etc.

Le maître d’œuvre rassemble les études de toutes les entreprises et réalise une synthèse globale vérifiant ainsi la compatibilité spatiale entre elles.

Ce travail de synthèse est d’une importance maximale au risque de voir des problèmes lourds dont leur conséquence aura des répercutions financières massives.

VISA

La mission de visa attribuée au maître d’œuvre vise à réaliser l’examen de la conformité des études fournis par les entreprises. Cette phase est encore une fois essentielle au bon déroulement du projet.

Direction de Travaux (DET)

La mission de direction de travaux est probablement la plus complexe et énergivore en ressources intellectuelles. Un homme de charisme, compétent et rigoureux sera indispensable pour la bonne réussite du projet.

Le maître d’œuvre aura notamment comme missions :

  • diriger les travaux dans le respect du cahier des charges ;
  • animer les réunions de chantier chaque semaine ;
  • valider les situations mensuelles et le décompte général ;
  • gérer les litiges par la diplomatie ;
  • organiser les constats contradictoires.

Ordonnancement, coordination et pilotage (OPC)

L’OPC est le garant du planning général, de la bonne coordination entre les différentes entreprises et du parfait enchaînement des opérations. Il assiste le maître d’œuvre tout au long de sa mission.

Assistance aux opérations de réceptions (AOR)

La mission AOR permet de manière générale d’organiser la réception finale, d’examiner les troubles, de suivre les entreprises jusqu’au parfait achèvement et de faire établir le dossier des œuvres exécutés (DOE).

Le DOE est le dossier final et complet dans lequel se trouve l’ensemble des plans de recollement, des notices techniques, notices fournisseurs, notices d’utilisations, et le DIUO.

Le DIUO (dossier ultérieur des œuvres) est le dossier établi par le coordinateur de sécurité (SPS) dans lequel se trouve l’ensemble des conditions d’exploitations et sujets directement liés à la sécurité dans les locaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top